« On grandit lorsqu'on est malade ou lorsqu'on souffre, lorsqu'il faut faire face à une perte douloureuse. On grandit si l'on ne se met pas la tête dans le sable, mais au contraire si l'on accepte la souffrance en essayant de la comprendre, non pas comme une malédiction, mais comme un cadeau fait dans un but précis »
Elisabeth Kübler-Ross, médecin

Pour me connaître, il faut lire, ''Entre les ligne '', juin 2009

lundi 9 décembre 2013

COMMENT ÇA VA ?



ET JE VAIS BIEN,
NOUS ALLONS TOUS BIEN,
TRÈS BIEN !


Lynda Lemay...
Elle a toujours eu les bons mots...
C'est tellement facile de s'y reconnaître...
Pas textuellement mais...


1 commentaire: