« On grandit lorsqu'on est malade ou lorsqu'on souffre, lorsqu'il faut faire face à une perte douloureuse. On grandit si l'on ne se met pas la tête dans le sable, mais au contraire si l'on accepte la souffrance en essayant de la comprendre, non pas comme une malédiction, mais comme un cadeau fait dans un but précis »
Elisabeth Kübler-Ross, médecin

Pour me connaître, il faut lire, ''Entre les ligne '', juin 2009

lundi 14 mai 2012

FÊTE DES MÈRES...

Hier, nous avons téléphoné en Italie pour souhaiter bonne Fête des Mère
à la femme la plus forte, la plus merveilleuse que je connaisse...

Ma Mère !

À bientôt Maman, xoxoxo

4 commentaires:

  1. Bonjour Dominique,
    Ta maman a-t-elle lu le très beau livre de Elizabeth Gilbert "Mange, prie, aime" ?

    Je l'envie d'être dans ce si beau pays.

    Bisous tout doux

    RépondreSupprimer
  2. La dolce Vita!
    on lui souhaite!

    RépondreSupprimer
  3. Comment vas-tu Dom? Je pense souvent à toi... xxx

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Dominique,

    On s'attache aux gens même si l'on n'a pas senti leur odeur, on s'attache parce que leurs mots nous manquent...

    Je t'envoie un énorme bouquet de bisous tout doux.
    Grim

    RépondreSupprimer